Girl. Boy. Sea, de Chris Vick (Sephyr, 2019)

Suite du voyage littéraire de l’été aujourd’hui avec un roman jeunesse anglais qui nous entraîne au large des côtes marocaines. Cette couverture splendide ne vous dit rien ? Ce n'est pas surprenant, Girl. Boy. Sea n’a pas encore été traduit en français. J’espère de tout cœur que son succès outre-manche attirera l’attention des éditeurs et... Lire la Suite →

Blackout à New York. Quand la lumière s’éteint les cœurs s’allument, de Dhonielle Clayton, Tiffany D. Jackson, Nic Stone, Angie Thomas, Ashley Woodfolg et Nicola Yoon (Nathan, 2022)

La magie de la littérature se nourrit de la représentation de personnages différents. Cela permet à chacun.e de lire des histoires qui lui ressemblent, mais aussi d'élargir ses horizons en découvrant d’autres perspectives que les siennes. Les personnages issus de la diversité sont toujours sous-représentés en littérature mais les choses bougent petit à petit. Si... Lire la Suite →

Le déclencheur, de Neal Shusterman (Nathan, 2022)

Que nous en ayons conscience ou non, les clivages sociaux, raciaux ou de genre sculptent nos vies. Si vous étiez né.e de l’autre côté de l’une de ces barrières, votre existence aurait toutes les chances d’avoir pris un cours radicalement différent, même si vous étiez la même personne par ailleurs. Difficile à vérifier, me direz-vous !... Lire la Suite →

Les songes du roi griffu, tome 1 : Le fils de l’hiver, de Cyrielle Blaire, Maïlis Colombié et Drac (Delcourt, 2022)

Quel titre intrigant ! Et cette couverture qui ouvre la porte d’un univers fantasy, entre ombre et lumière ! Ce premier tome annonce une série épique d’une grande richesse. L’intrigue se noue autour de la disparition de Pellah, sans doute enlevée par un homme-ours, et de l’initiation de son frère Owein qui s'enrôle dans la garde... Lire la Suite →

Des sauvages et des hommes, Annelise Heurtier (Casterman, 2022)

« On se demande qui sont les sauvages et qui sont les hommes ! » Avec son sens de l’à-propos, mon moussaillon de douze ans résume parfaitement les choses. La véritable sauvagerie, c’est l’exhibition d’humains présentés comme des primitifs afin d’assouvir la soif de sensationnalisme, d’engranger des sommes folles et par la même occasion de légitimer la politique... Lire la Suite →

Ce que nous sommes, de Zep (Rue de Sèvres, 2022)

Imaginez un monde où moyennant finances, les humains pourraient « s’augmenter » d’un second cerveau numérique. On pourrait acquérir instantanément des sommes de connaissances illimitées, vivre un divertissement perpétuel fait d'expériences aussi désirables qu'illusoires. Imaginez maintenant que le système déraille, privant un jeune homme « augmenté » de son cerveau assistant… Dans cette belle BD, Zep nous entraîne dans... Lire la Suite →

La (presque) grande évasion ou le déconfinement sauvage (et parfaitement illégal) d’une fille, de deux crétins et d’un chien, de Marine Carteron (Le Rouergue, 2021)

Un road trip, ça vous dit après les longs mois que nous venons de traverser ? Pour notre part, nous n’avons fait ni une ni deux et avons pris le large avec Bonnie, Jason, Malo et Melting-Pot. Le moins qu’on puisse dire est que cette escapade est placée sous haute tension. D’abord parce que c’est une... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑