Blackwater, tome 5 : La fortune, de Michael McDowell (Monsieur Toussaint Louverture, 2022)

Engloutie par la rivière Blackwater, je n'ai pas traîné à dévorer l'avant-dernier tome du feuilleton phénomène du printemps 2022. Une découverte improbable rend les Caskey plus riches encore. Incroyablement, outrancièrement riches. La famille peut-elle indéfiniment continuer à prospérer ? Ou Michael McDowell a-t-il patiemment élevé un château de cartes pour le plaisir de mieux le faire... Lire la Suite →

S’adapter, de Clara Dupont-Monod (Stock, 2021)

Il était une fois une famille où naquit un enfant hors norme. Leur histoire est racontée du point de vue de la fratrie, chacun s’efforçant de « s’adapter » à sa façon. L’aîné s’attache, la cadette se révolte, le petit dernier répare, compense ce qu’il ne peut que deviner car il ne l’a pas vécu. Ils n’ont... Lire la Suite →

Ce que nous sommes, de Zep (Rue de Sèvres, 2022)

Imaginez un monde où moyennant finances, les humains pourraient « s’augmenter » d’un second cerveau numérique. On pourrait acquérir instantanément des sommes de connaissances illimitées, vivre un divertissement perpétuel fait d'expériences aussi désirables qu'illusoires. Imaginez maintenant que le système déraille, privant un jeune homme « augmenté » de son cerveau assistant… Dans cette belle BD, Zep nous entraîne dans... Lire la Suite →

Mon mari, de Maud Ventura (L’iconoclaste, 2021)

« J’aime mon mari comme au premier jour, d’un amour adolescent et anachronique. Je l’aime comme si j’avais quinze ans, comme si nous venions de nous rencontrer, comme si nous n’avions aucune attache, ni maison ni enfants. Je l’aime comme si je n’avais jamais été quittée, comme si je n’avais rien appris, comme s’il avait été... Lire la Suite →

Nowhere girl, de Magali Le Huche (Dargaud, 2021)

« 1963 et 1967 avaient l’air tellement mieux que 1990… » Hard Days. Peu de couleurs dans ce quotidien de collégienne qui veut pourtant tellement bien faire. Magali suffoque face à son enfance qui s’étiole, aux interpellations cassantes et au conformisme de la cour… Heureusement, il y a les Beatles et leur Ticket to Ride vers une... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑