La carte postale, d’Anne Berest (Grasset, 2021)

L’intrigue nouée autour d’une mystérieuse carte reçue par Lélia, la mère de la narratrice a piqué ma curiosité : qui lui enverrait, sans aucune explication, les prénoms de ses ancêtres déportés plus de soixante ans plus tôt ? Des années plus tard, devenue mère à son tour, la narratrice ressent le besoin de sonder cette histoire familiale.... Lire la Suite →

Souviens-toi de septembre ! de Marie-Aude et Lorris Murail (L’école des loisirs, 2021)

Nous avions adoré Angie !, nous nous sommes RÉGALÉS avec ce deuxième tome. Quel bonheur de retrouver ces personnages qu’on a l’impression de connaître ! À commencer par la fine équipe formée par Augustin, Angie et l’épatante Capitaine, et tous les autres personnages dont nous serions bien en peine de désigner notre favori. Retrouvailles ravies, également avec... Lire la Suite →

La définition du bonheur, de Catherine Cusset (Gallimard, 2021)

Clarisse, Ève. Deux femmes, deux caractères, deux vies obscurément entremêlées. L’une est flamboyante, généreuse et fragile ; l’autre solide et déterminée, mais travaillée par ses contradictions. Entre Paris et New York, le kaléidoscope de leurs deux vies cristallise une époque, de l’aube des années 1980 à nos jours. Pourquoi ces fragments-là ? Quel est leur trait d’union ?... Lire la Suite →

Sous haute dépendance, de Ursula Poznanski (2010 pour la version originale en allemand, 2013 pour la traduction française chez Bayard Jeunesse)

Erebos est un INCROYABLE jeu vidéo. Mais inutile de vous précipiter, il n’est pas en vente et n'est disponible que sur invitation, dans le cadre de règles strictes : ne parler du jeu à personne, suivre à la lettre les instructions du Messager et être à la hauteur des quêtes qu’il distribue, sésame pour progresser rapidement.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑