Le déclencheur, de Neal Shusterman (Nathan, 2022)

Que nous en ayons conscience ou non, les clivages sociaux, raciaux ou de genre sculptent nos vies. Si vous étiez né.e de l’autre côté de l’une de ces barrières, votre existence aurait toutes les chances d’avoir pris un cours radicalement différent, même si vous étiez la même personne par ailleurs. Difficile à vérifier, me direz-vous !... Lire la Suite →

Ce que nous sommes, de Zep (Rue de Sèvres, 2022)

Imaginez un monde où moyennant finances, les humains pourraient « s’augmenter » d’un second cerveau numérique. On pourrait acquérir instantanément des sommes de connaissances illimitées, vivre un divertissement perpétuel fait d'expériences aussi désirables qu'illusoires. Imaginez maintenant que le système déraille, privant un jeune homme « augmenté » de son cerveau assistant… Dans cette belle BD, Zep nous entraîne dans... Lire la Suite →

Mon mari, de Maud Ventura (L’iconoclaste, 2021)

« J’aime mon mari comme au premier jour, d’un amour adolescent et anachronique. Je l’aime comme si j’avais quinze ans, comme si nous venions de nous rencontrer, comme si nous n’avions aucune attache, ni maison ni enfants. Je l’aime comme si je n’avais jamais été quittée, comme si je n’avais rien appris, comme s’il avait été... Lire la Suite →

Louve, de Fanny Ducassé (Éditions Thierry Magnier, 2014)

On voudrait pouvoir se couler dans ces illustrations envoutantes comme un tableau de Klimt. Chaque page flamboie de merveilleuses teintes rousses, ravit la rétine de mille détails minutieusement esquissés : nervures des feuilles, reliefs des fruits et des planches de la cabane, motifs fleuris de la nappe et des rideaux… Cette beauté sublimée par le papier... Lire la Suite →

La (presque) grande évasion ou le déconfinement sauvage (et parfaitement illégal) d’une fille, de deux crétins et d’un chien, de Marine Carteron (Le Rouergue, 2021)

Un road trip, ça vous dit après les longs mois que nous venons de traverser ? Pour notre part, nous n’avons fait ni une ni deux et avons pris le large avec Bonnie, Jason, Malo et Melting-Pot. Le moins qu’on puisse dire est que cette escapade est placée sous haute tension. D’abord parce que c’est une... Lire la Suite →

La trilogie de la Poussière, tome 2 : La communauté des esprits, de Philip Pullman (Folio Junior, 2022 pour la traduction française)

Si le premier tome de la trilogie de la Poussière ne m’a pas entièrement convaincue, j’ai trouvé que La communauté des esprits relevait magnifiquement les défis follement ambitieux que Pullman s’était fixés. Les personnages supplémentaires introduits dans La Belle Sauvage et l’ampleur donnée par la temporalité longue de l’intrigue – puisque ce deuxième tome nous... Lire la Suite →

La carte postale, d’Anne Berest (Grasset, 2021)

L’intrigue nouée autour d’une mystérieuse carte reçue par Lélia, la mère de la narratrice a piqué ma curiosité : qui lui enverrait, sans aucune explication, les prénoms de ses ancêtres déportés plus de soixante ans plus tôt ? Des années plus tard, devenue mère à son tour, la narratrice ressent le besoin de sonder cette histoire familiale.... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑