Moi, ce que j’aime, c’est les monstres. Livre Premier, d’Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture, 2018 pour la traduction française)

Fascinant. Ce roman graphique qui se donne à lire comme le journal de Karen Reyes, 10 ans, est de ceux qui marquent. Ces 416 pages exécutées au stylo à bille (!) mêlent drame familial, manifeste artistique, témoignage historique et enquête criminelle, pulvérisant tous les codes pour nous aller droit au cœur. Pas facile d’être une... Lire la Suite →

Le serpent à deux têtes, de Gani Jakupi (Éditions Soleil, Noctambule, 2022)

Australie, aube du XIXe siècle. Une légende aborigène raconte que le guerrier M’rrangoureuk serait revenu d’entre les morts. William Buckley, évadé d’un bagne de la côte Sud, est livré à lui-même sur un continent aussi sauvage qu'incommensurable. Qu’ont-ils à voir l’un avec l’autre ? C’est là toute la question qui noue cette histoire incroyable, mais inspirée... Lire la Suite →

Blackout à New York. Quand la lumière s’éteint les cœurs s’allument, de Dhonielle Clayton, Tiffany D. Jackson, Nic Stone, Angie Thomas, Ashley Woodfolg et Nicola Yoon (Nathan, 2022)

La magie de la littérature se nourrit de la représentation de personnages différents. Cela permet à chacun.e de lire des histoires qui lui ressemblent, mais aussi d'élargir ses horizons en découvrant d’autres perspectives que les siennes. Les personnages issus de la diversité sont toujours sous-représentés en littérature mais les choses bougent petit à petit. Si... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑