La vie en rose de Will, de Susin Nielsen (Hélium, 2021)

Quel concentré d’émotions ! Nous avions beau savoir combien l’autrice canadienne Susin Nielsen sait chambouler ses lecteurs, elle a une nouvelle fois réussi à nous prendre de court. C’est d’abord l’intrigue qui nous a accrochés jusqu’à décaler déraisonnablement l’heure du coucher : Will parviendrait-il à sortir de sa coquille, à s’ouvrir aux nouvelles expériences et à se... Lire la Suite →

La ferme des animaux, de George Orwell (édition française parue en 2021 chez Folio)

Comment une révolution populaire portée par des idéaux émancipateurs a-t-elle pu déboucher sur un régime totalitaire ? À travers le récit de la révolte des animaux contre le joug des fermiers, George Orwell dissèque l’histoire soviétique avec le talent et la clairvoyance qu'on lui connaît. « Rênes, licous, œillères, muselières humiliantes furent jetés au tas d’ordures qui... Lire la Suite →

Steam Sailors, tome 2 : Les Alchimistes, de E.S. Green (Gulf Stream éditeur, 2020)

Scorbut et syphilis, quel bonheur de retrouver l’équipage de L’Héliotrope ! Suite au désastre déclenché par leurs découvertes dans la Cité impossible, nos pirates préférés se voient contraints de remonter encore la piste des anciens Alchimistes. Leur quête les conduit dans des lieux rocambolesques au possible, de L’île Grenaille à la terrible prison d’Estempête. Il va... Lire la Suite →

Petite Beauté, de Anthony Browne (Éditions Kaléidoscope, 2008 pour la traduction française)

Les singes sont des bêtes fascinantes. Ceux du zoo de notre ville de Stuttgart ont un jour soigné un oiseau blessé jusqu’à ce qu’il puisse reprendre son envol. Les bonobos adorent regarder la télévision, avec une prédilection pour les documentaires animaliers (qu’ils préfèrent largement aux talk-shows politiques !). L’ouvrier qui est venu remettre le poste... Lire la Suite →

Gloups (histoire vraie), de Judith Chomel (L’atelier du poisson soluble, 2021)

Comment ne pas être irrémédiablement intriguée par ce titre assorti de la mention « histoire vraie » et cette couverture complètement surréaliste : ces portraits photographiques en noir et blanc qui surgissent dans un paysage maritime merveilleux, sur lequel trône un cabinet de toilettes écarlate… La famille de Lili est de celles qu’on n’oublie pas de sitôt :... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑