J’ai rêvé d’un éléphant, de Sarah Khoury (Éd. Père Fouettard, 2021)

C’est beau, les rêves : furtifs mais d’une intensité palpitante, grisants d’improbabilités tangibles. Dans un rêve, qu’est-ce qui empêcherait un énorme éléphant de prendre son envol ? La bonne paire d’ailes, un peu de courage, et c’est parti : quel bonheur de papillonner légèrement dans le ciel, de s’élever toujours plus haut, de savourer la fraîcheur de l’air,... Lire la Suite →

Esther Andersen, de Timothée de Fombelle, illustré par Irène Bonacina (Gallimard Jeunesse, 2021)

« C’était les vacances. » Chaque mot de cet album, chaque trait des illustrations restitue dans son entier l’intensité des vacances d’été : le paysage qui défile par la vitre du train, la chaleur qui baigne les champs de maïs, le bonheur d’enfourcher son vélo, l’éternité de cette parenthèse et le temps qui se déforme… Et cette magie... Lire la Suite →

Ornithorama. Découvre et observe le monde merveilleux des oiseaux, de Lisa Voisard (Helvetiq, 2020)

Par leur gazouillis, leur plumage, leurs incroyables techniques de construction de nid, de camouflage, de chasse ou de vol longue-distance, les oiseaux ont de quoi fasciner. Et cet enthousiasme est transmis à merveille par Ornithorama, y compris aux têtes de linotte qui, comme nous, n’entendent rien à l’ornithologie. L’objet-livre, la mise en page et les... Lire la Suite →

Petite Beauté, de Anthony Browne (Éditions Kaléidoscope, 2008 pour la traduction française)

Les singes sont des bêtes fascinantes. Ceux du zoo de notre ville de Stuttgart ont un jour soigné un oiseau blessé jusqu’à ce qu’il puisse reprendre son envol. Les bonobos adorent regarder la télévision, avec une prédilection pour les documentaires animaliers (qu’ils préfèrent largement aux talk-shows politiques !). L’ouvrier qui est venu remettre le poste... Lire la Suite →

Gloups (histoire vraie), de Judith Chomel (L’atelier du poisson soluble, 2021)

Comment ne pas être irrémédiablement intriguée par ce titre assorti de la mention « histoire vraie » et cette couverture complètement surréaliste : ces portraits photographiques en noir et blanc qui surgissent dans un paysage maritime merveilleux, sur lequel trône un cabinet de toilettes écarlate… La famille de Lili est de celles qu’on n’oublie pas de sitôt :... Lire la Suite →

Il était une fois… La traversée, de Véronique Massenot et Clémence Pollet (HongFei, 2017)

Couverture disponible, ainsi que les extraits ci-dessous, sur le site de l'éditeur Au gré d'une exploration en librairie, nous avons d'abord repéré un format vertical hors-normes et les linogravures aux couleurs chatoyantes. Cet écrin renferme une jolie fable sur les savants équilibres collectifs à bâtir pour faire face aux défis communs... Un éléphant s’apprête à... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑