La louve boréale, de Núria Tamarit (Sarbacane, 2022)

L’objet-livre est splendide avec sa couverture épaisse aux motifs hypnotiques. La forêt boréale est belle mais elle n’en est pas moins impitoyable. Joana est venue chercher de l’or, dans l’espoir de rentrer riche. Elle découvre l’univers âpre et masculin des expéditions d’orpailleurs. Qu’est-ce qui a pu la précipiter seule vers une quête aussi désespérée ? Parviendra-t-elle... Lire la Suite →

Le monde extraordinaire de Charles Darwin, Anna Brett, illustrations de Nick Hayes (Little Urban, 2022)

Il est balèze mais très classe avec son ruban marque-page et ses couleurs chatoyantes, orné d’opulentes dorures, de bestioles en tout genre et... de crânes. Et riche de révélations avec ça ! Vous l’aurez deviné, je parle évidemment du dernier tome de la collection Le Monde Extraordinaire chez Little Urban, consacré au plus fascinant des scientifiques :... Lire la Suite →

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres. Livre Premier, d’Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture, 2018 pour la traduction française)

Fascinant. Ce roman graphique qui se donne à lire comme le journal de Karen Reyes, 10 ans, est de ceux qui marquent. Ces 416 pages exécutées au stylo à bille (!) mêlent drame familial, manifeste artistique, témoignage historique et enquête criminelle, pulvérisant tous les codes pour nous aller droit au cœur. Pas facile d’être une... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑