Le mage du Kremlin, de Giuliano da Empoli (Gallimard, 2022)

« Mon grand-père était un formidable chasseur. » Ainsi commence l’histoire de Vadim Baranov. Ancienne éminence grise de Vladimir Poutine, aussi influent que secret, l’homme fascine et suscite les rumeurs les plus folles. Quel rôle a-t-il joué dans les évolutions du régime russe ? Pourquoi a-t-il déserté son poste et que fait-il désormais ? Dans des circonstances rocambolesques, le... Lire la Suite →

Le Boiseleur, tome 2 : L’esprit d’atelier, de Hubert et Gaëlle Hersent (Éditions Soleil, 2022)

Le premier volet du Boiseleur avait laissé Illian au seuil d’une nouvelle vie. Qu’allait-il advenir de lui ? Parviendrait-il à vivre un jour de son art, reverrait-il un jour Flora ? Voilà qu’un illustre maître sculpteur lui propose de rejoindre Bélizonde, cité des artistes, où l’attendent de nouvelles épreuves. L’histoire prend un nouveau tour dans ce second... Lire la Suite →

Maydala Express, de Pierdomenico Baccalario et Davide Morosinotto (L’école des loisirs, 2022)

Le prologue nous interroge : appartenons-nous plutôt aux touristes pressés d’atteindre leur destination, ou aux voyageurs qui aiment vagabonder autant qu’arriver quelque part ? Mieux vaut en effet être au clair avant de plonger dans ce roman : on tient entre ses mains un billet pour une expédition à la finalité mystérieuse, mais les péripéties seront forcément rocambolesques.... Lire la Suite →

Mon mari, de Maud Ventura (L’iconoclaste, 2021)

« J’aime mon mari comme au premier jour, d’un amour adolescent et anachronique. Je l’aime comme si j’avais quinze ans, comme si nous venions de nous rencontrer, comme si nous n’avions aucune attache, ni maison ni enfants. Je l’aime comme si je n’avais jamais été quittée, comme si je n’avais rien appris, comme s’il avait été... Lire la Suite →

Le livre de MA JUNGLE, d’Alice de Nussy et Estelle Billon-Spagnol (Grasset Jeunesse, 2022)

Trêve de journées bien séquencées entre quatre murs symétriques, d’intérieurs ordonnés, de lieux aseptisés, désinfectés de la moindre trace de vie mais bien aérés et distancés ! Mais quitte à se lâcher, autant ne pas faire les choses à moitié : laissons le désordre foisonner et les saletés reprendre leurs droits… pour mieux nous laisser surprendre par... Lire la Suite →

Nowhere girl, de Magali Le Huche (Dargaud, 2021)

« 1963 et 1967 avaient l’air tellement mieux que 1990… » Hard Days. Peu de couleurs dans ce quotidien de collégienne qui veut pourtant tellement bien faire. Magali suffoque face à son enfance qui s’étiole, aux interpellations cassantes et au conformisme de la cour… Heureusement, il y a les Beatles et leur Ticket to Ride vers une... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑