Sous haute dépendance, de Ursula Poznanski (2010 pour la version originale en allemand, 2013 pour la traduction française chez Bayard Jeunesse)

Erebos est un INCROYABLE jeu vidéo. Mais inutile de vous précipiter, il n’est pas en vente et n'est disponible que sur invitation, dans le cadre de règles strictes : ne parler du jeu à personne, suivre à la lettre les instructions du Messager et être à la hauteur des quêtes qu’il distribue, sésame pour progresser rapidement.... Lire la Suite →

Steam Sailors, tome 2 : Les Alchimistes, de E.S. Green (Gulf Stream éditeur, 2020)

Scorbut et syphilis, quel bonheur de retrouver l’équipage de L’Héliotrope ! Suite au désastre déclenché par leurs découvertes dans la Cité impossible, nos pirates préférés se voient contraints de remonter encore la piste des anciens Alchimistes. Leur quête les conduit dans des lieux rocambolesques au possible, de L’île Grenaille à la terrible prison d’Estempête. Il va... Lire la Suite →

La faucheuse, de Neal Shusterman (PKJ 2021, pour l’édition poche de la traduction française)

Imaginez : un futur dans lequel des progrès scientifiques permettraient non seulement de se passer de gouvernement (l’intelligence artificielle du Thunderhead surpasse désormais largement les capacités humaines), mais aussi de vaincre la mort. À l’ère de la post-mortalité, les humains n’ont donc à craindre ni la pauvreté, ni la faim, ni la guerre, ni le... Lire la Suite →

Les orphelins de métal, de Padraig Kenny (Lumen, 2019 pour la traduction française)

« Il est interdit de donner vie et d’attribuer une conscience à une machine possédant la taille standard d’un adulte ou d’un être humain authentique. » Imaginez qu'il devienne possible d’insuffler la vie, voire même une conscience aux machines qui pourraient alors fournir une main d’œuvre utile, voire même tenir compagnie à des humains esseulés… mais aussi être... Lire la Suite →

Einstein. Le fantastique voyage d’une souris dans l’espace-temps, de Torben Kuhlmann (NordSud, 2020)

« L’imagination est plus importante que le savoir, car le savoir est limité », dit Albert Einstein. Torben Kuhlmann montre qu’on aurait bien tort d’opposer les deux. Ses albums initient en effet ses jeunes lecteurs aux plus grandes révolutions scientifiques (en l’occurrence, la théorie de la relativité, après les débuts de l’aviation, la première expédition sur la... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑