J’ai rêvé d’un éléphant, de Sarah Khoury (Éd. Père Fouettard, 2021)

C’est beau, les rêves : furtifs mais d’une intensité palpitante, grisants d’improbabilités tangibles. Dans un rêve, qu’est-ce qui empêcherait un énorme éléphant de prendre son envol ? La bonne paire d’ailes, un peu de courage, et c’est parti : quel bonheur de papillonner légèrement dans le ciel, de s’élever toujours plus haut, de savourer la fraîcheur de l’air,... Lire la Suite →

Souvenirs de Marnie, de Joan G. Robinson (Monsieur Toussaint Louverture, 2021 pour la traduction française)

« Il semblait presque à Anna que la maison l’épiait, la guettait, et avait patiemment attendu qu’elle se retourne et la reconnaisse. » Ça ne vous est jamais arrivé de tomber sur une maison qui déclenche immédiatement un film dans votre esprit ? Une vision, un déjà-vu, une intuition obsédante ou tout simplement un lieu véritablement particulier dont... Lire la Suite →

Gloups (histoire vraie), de Judith Chomel (L’atelier du poisson soluble, 2021)

Comment ne pas être irrémédiablement intriguée par ce titre assorti de la mention « histoire vraie » et cette couverture complètement surréaliste : ces portraits photographiques en noir et blanc qui surgissent dans un paysage maritime merveilleux, sur lequel trône un cabinet de toilettes écarlate… La famille de Lili est de celles qu’on n’oublie pas de sitôt :... Lire la Suite →

Anne de Green Gables, de Lucy Maud Montgomery (Monsieur Toussaint Louverture, 2020)

« Joli ? Ce n’est pas le bon mot. Ni « beau » non plus. Ils ne sont pas assez forts. Oh, c’était magnifique, vraiment magnifique ! C’est la première fois que je vois quelque chose que mon imagination ne pourrait embellir. » Que dirait Anne, l’héroïne de ce roman, en découvrant cette couverture irisée, si délicatement travaillée à l’extérieur comme... Lire la Suite →

Sous un ciel d’or, de Laura Wood (PKJ, 2021)

Sous un ciel d'or, de Laura Wood, PKJ, 2021. En fond: illustration extraite de Louis Armstrong de Pierre Ducrozet, Zaü et Jacques Bonnaffé (2012). Cette couverture aux dorures géométriques style art déco : pas de doute, nous sommes au cœur des années folles ! La page de la Grande guerre semble tournée : les filles découvrent leurs mollets... Lire la Suite →

Folklords, tome 1, de Matt Kindt, Matt Smith et Chris O’Halloran (Delcourt, 2021 pour la traduction française)

« Il était une fois… Non… juste cette fois. Un garçon… Un garçon qui ne trouvait VRAIMENT pas sa place Un garçon qui s’habillait étrangement Un garçon qui était bien trop curieux » Toute différence est relative ! Avec sa chemise, son sac à dos et sa cravate, Ansel passerait probablement inaperçu par chez nous, mais il détonne... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑