Émergence 7, de Vincent Mondiot, illustrations d’Enora Saby (Actes Sud Junior, 2022)

« C’était le tout dernier moment avant la fin du monde tel qu’on le connaissait, également. Quelques minutes plus tard, « la ville dans laquelle j’avais grandi » deviendrait à tout jamais « le point d’Émergence 7 ».Heureusement, ça, je l’ignorais encore. » Vingt ans après le cataclysme de l'Émergence 7, Léon peut enfin retourner sur les lieux. Il y trouve... Lire la Suite →

L’Effet Titanic, de Lili Nyssen (Les Avrils, 2022)

D’emblée, la plume de Lili Nyssen nous enveloppe et nous propulse au cœur de l’adolescence : fébrilité, intensité, fil du rasoir entre souveraineté et fragilité. Flora vit au Havre côté plage, Zak côté béton. Entre eux, l’attraction est immédiate. Il y a le vertige des débuts, la distension des liens, mais aussi le récit de ce... Lire la Suite →

Girl. Boy. Sea, de Chris Vick (Sephyr, 2019)

Suite du voyage littéraire de l’été aujourd’hui avec un roman jeunesse anglais qui nous entraîne au large des côtes marocaines. Cette couverture splendide ne vous dit rien ? Ce n'est pas surprenant, Girl. Boy. Sea n’a pas encore été traduit en français. J’espère de tout cœur que son succès outre-manche attirera l’attention des éditeurs et... Lire la Suite →

Souvenirs de Marnie, de Joan G. Robinson (Monsieur Toussaint Louverture, 2021 pour la traduction française)

« Il semblait presque à Anna que la maison l’épiait, la guettait, et avait patiemment attendu qu’elle se retourne et la reconnaisse. » Ça ne vous est jamais arrivé de tomber sur une maison qui déclenche immédiatement un film dans votre esprit ? Une vision, un déjà-vu, une intuition obsédante ou tout simplement un lieu véritablement particulier dont... Lire la Suite →

Esther Andersen, de Timothée de Fombelle, illustré par Irène Bonacina (Gallimard Jeunesse, 2021)

« C’était les vacances. » Chaque mot de cet album, chaque trait des illustrations restitue dans son entier l’intensité des vacances d’été : le paysage qui défile par la vitre du train, la chaleur qui baigne les champs de maïs, le bonheur d’enfourcher son vélo, l’éternité de cette parenthèse et le temps qui se déforme… Et cette magie... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑