Des sauvages et des hommes, Annelise Heurtier (Casterman, 2022)

« On se demande qui sont les sauvages et qui sont les hommes ! » Avec son sens de l’à-propos, mon moussaillon de douze ans résume parfaitement les choses. La véritable sauvagerie, c’est l’exhibition d’humains présentés comme des primitifs afin d’assouvir la soif de sensationnalisme, d’engranger des sommes folles et par la même occasion de légitimer la politique... Lire la Suite →

La carte postale, d’Anne Berest (Grasset, 2021)

L’intrigue nouée autour d’une mystérieuse carte reçue par Lélia, la mère de la narratrice a piqué ma curiosité : qui lui enverrait, sans aucune explication, les prénoms de ses ancêtres déportés plus de soixante ans plus tôt ? Des années plus tard, devenue mère à son tour, la narratrice ressent le besoin de sonder cette histoire familiale.... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑