Regarde par la fenêtre, de Katerina Gorelik (Saltimbanque, 2021 pour la traduction française)

Admettez-le : difficile de résister à l’envie de glisser un regard curieux par une fenêtre ajourée. Selon les cas, vous discernerez un intérieur cossu, appétissant ou terrifiant, façon « Fenêtre sur cour ». À partir de là, l'imagination peut s'emballer ! Mais attention, gardez à l’esprit que la façade peut être redoutablement trompeuse… Cet album est charmant, avec ses... Lire la Suite →

Mout’ le mouton, d’Adèle Tariel, illustré par Oksana Bula (Éditions Père Fouettard, 2021)

Dès la couverture, nous sommes tombés sous le charme de Mout’ : ces cornes frémissantes de bonheur, cette toison follement généreuse et engageante, ce plaisir communicatif de gambader librement dans la nature sauvage ! Les plus étroits d’esprit ne manqueront pas d'objecter : est-ce bien là la place d’un mouton ? Ne serait-il pas plus prudent de se... Lire la Suite →

J’ai rêvé d’un éléphant, de Sarah Khoury (Éd. Père Fouettard, 2021)

C’est beau, les rêves : furtifs mais d’une intensité palpitante, grisants d’improbabilités tangibles. Dans un rêve, qu’est-ce qui empêcherait un énorme éléphant de prendre son envol ? La bonne paire d’ailes, un peu de courage, et c’est parti : quel bonheur de papillonner légèrement dans le ciel, de s’élever toujours plus haut, de savourer la fraîcheur de l’air,... Lire la Suite →

Petite Beauté, de Anthony Browne (Éditions Kaléidoscope, 2008 pour la traduction française)

Les singes sont des bêtes fascinantes. Ceux du zoo de notre ville de Stuttgart ont un jour soigné un oiseau blessé jusqu’à ce qu’il puisse reprendre son envol. Les bonobos adorent regarder la télévision, avec une prédilection pour les documentaires animaliers (qu’ils préfèrent largement aux talk-shows politiques !). L’ouvrier qui est venu remettre le poste... Lire la Suite →

Papillons illusions, de Julie Brouant et Bernard Duisit (Hélium, 2020)

Quels as de l’illusion, ces papillons ! Nous savions que ces épatantes bestioles naissent d’une improbable métamorphose, nous connaissions leur grâce délicate et colorée, mais nous étions loin de soupçonner leurs dons pour le camouflage et le transformisme ! Cet album donne à voir les merveilles produites par la sélection naturelle dans leurs dimensions les plus spectaculaires.... Lire la Suite →

Une nuit de demi-lune, de Carson Ellis (Hélium, 2020)

« Une demi-chaise pour un demi-dosLa moitié d'un joli chapeauLes moitiés de deux mocassinsUne demi-table et un demi-félin » Comment ne pas être intrigué.e en constatant que non seulement c’est une nuit de demi-lune, mais que nous avons aussi affaire à une demi-fenêtre, un demi-chat, une demi-table et un demi-vase de fleurs ? Ces pages élégantes ont des... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑