L’honneur de Zakarya, d’Isabelle Pandazopoulos (Gallimard Jeunesse, 2022)

Mutisme tête baissée, nom arabe, précédents multiples : Zakarya n’est-il pas le coupable idéal ? Mais qui est-il vraiment ? C’est ce que les jurés appelés à délibérer sur une affaire de meurtre vont devoir déterminer. Cette tragédie en trois actes – JUGER, PROUVER, CONDAMNER – nous entraîne au cœur d’un procès d’assises : mise en accusation, constitution du jury,... Lire la Suite →

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres. Livre Premier, d’Emil Ferris (Monsieur Toussaint Louverture, 2018 pour la traduction française)

Fascinant. Ce roman graphique qui se donne à lire comme le journal de Karen Reyes, 10 ans, est de ceux qui marquent. Ces 416 pages exécutées au stylo à bille (!) mêlent drame familial, manifeste artistique, témoignage historique et enquête criminelle, pulvérisant tous les codes pour nous aller droit au cœur. Pas facile d’être une... Lire la Suite →

Le serpent à deux têtes, de Gani Jakupi (Éditions Soleil, Noctambule, 2022)

Australie, aube du XIXe siècle. Une légende aborigène raconte que le guerrier M’rrangoureuk serait revenu d’entre les morts. William Buckley, évadé d’un bagne de la côte Sud, est livré à lui-même sur un continent aussi sauvage qu'incommensurable. Qu’ont-ils à voir l’un avec l’autre ? C’est là toute la question qui noue cette histoire incroyable, mais inspirée... Lire la Suite →

Le déclencheur, de Neal Shusterman (Nathan, 2022)

Que nous en ayons conscience ou non, les clivages sociaux, raciaux ou de genre sculptent nos vies. Si vous étiez né.e de l’autre côté de l’une de ces barrières, votre existence aurait toutes les chances d’avoir pris un cours radicalement différent, même si vous étiez la même personne par ailleurs. Difficile à vérifier, me direz-vous !... Lire la Suite →

Des sauvages et des hommes, Annelise Heurtier (Casterman, 2022)

« On se demande qui sont les sauvages et qui sont les hommes ! » Avec son sens de l’à-propos, mon moussaillon de douze ans résume parfaitement les choses. La véritable sauvagerie, c’est l’exhibition d’humains présentés comme des primitifs afin d’assouvir la soif de sensationnalisme, d’engranger des sommes folles et par la même occasion de légitimer la politique... Lire la Suite →

La (presque) grande évasion ou le déconfinement sauvage (et parfaitement illégal) d’une fille, de deux crétins et d’un chien, de Marine Carteron (Le Rouergue, 2021)

Un road trip, ça vous dit après les longs mois que nous venons de traverser ? Pour notre part, nous n’avons fait ni une ni deux et avons pris le large avec Bonnie, Jason, Malo et Melting-Pot. Le moins qu’on puisse dire est que cette escapade est placée sous haute tension. D’abord parce que c’est une... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑