Bascule, de Yûichi Kimura et Koshiro Hata (2005 pour la version française)

Lu pour la première fois en 2014

L’histoire aurait pu être celle d’une banale course poursuite entre un lapin coursé par un renard, si le pont qu’ils empruntent pour franchir la rivière ne s’était pas désagrégé. Pris au piège de part et d’autre de la planche devenue bascule, comprenant que l’un ne survivra pas sans l’autre, proie et prédateur sont forcés de coopérer et apprennent à se connaître. Mais pour combien de temps ? La bascule restera-t-elle à l’équilibre, parviendront-ils à s’en sortir ? Que deviendront la confiance et l’entraide tissées à la faveur de ces conditions extrêmes ?

Ce petit livre nous a particulièrement marqués par sa problématique abordée de façon drôle et originale – avec des nuances rares dans la littérature s’adressant à un public aussi jeune. Mais c’est avant tout pour ses magnifiques illustrations débordant de vie et de couleurs que nous avons eu un coup de cœur. L’album est très soigné et  se singularise par sa touche japonaise : son format vertical renforce l’impression de vertige, les éclaboussures d’encre sont très évocatrices des flots tumultueux de la rivière et les animaux font penser à des origamis sur le point de s’animer.

Seule réserve : l’usage récurrent des onomatopées, que j’ai trouvé un peu lourd. Mais certains lecteurs estimeront sans doute que la lecture de l’album est, de ce fait, un régal pour tous les sens.

Didier Jeunesse, 12,10€

 

couverture Bascule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s