Tout nu ! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité, par Myriam Daguzan Bernier, illustrations de Cécile Gariépy (Éditions du Ricochet, 2020)

La découverte de la sexualité cristallise bien des questionnements, que ce soit chez les ados ou chez leurs parents. Il semble qu’elle se fasse de plus en plus tôt, notamment en raison des pubertés plus précoces, de la sexualisation de la pop culture, de l’actualité sociale et politique, des informations (et de la pornographie) plus facilement accessibles sur Internet. Dans notre région allemande, la première séance d’information scolaire en la matière a lieu en classe de CM1 et j’ai été surprise par son niveau de détail. Bref, on a beau trouver que ses enfants sont encore jeunes et être vigilante quand il s’agit de les préserver des contenus non adaptés à leur âge, la question se pose tôt ou tard. Et elle est incontournable. Répondre aux interrogations, accompagner, rassurer, sensibiliser aux risques, aux discriminations genrées et au consentement, mais aussi montrer que la sexualité n’est pas un tabou mais quelque chose de naturel et de positif : l’enjeu de trouver les bons mots n’est pas des moindres !

Le dictionnaire bienveillant de la sexualité paru cette année est un allié de poids pour négocier ce tournant. Sur un ton naturel et factuel, à la fois simple et précis, qui instaure immédiatement la confiance, il informe sans détour et déconstruit les idées reçues avec bienveillance, comme son titre le promet. Les informations et définitions sont complétées, de façon très vivante par des témoignages, des lectures pour approfondir et des références littéraires, cinématographiques et artistiques.

La sexualité est abordée de manière très large, avec notamment des informations détaillées sur les questions de genre, la nudité, les normes de beauté, l’alcool et les questions qu’il pose du point de vue du consentement, ou encore la première visite chez le gynécologue. En somme, c’est plutôt des « sexualités », déclinées au pluriel (à l’image de la rubrique « Première(s) fois »), qu’il s’agit, dans un cadre très inclusif permettant de s’accepter tel que l’on est, par delà les normes et prescriptions. Alors certes, certaines rubriques pourraient sembler un peu « niche » – si vous ne savez pas ce qu’est l’alexithymie, ou un « gris sexuel », vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Mais en même temps, même si on ne pense pas être personnellement concerné(e), cela contribue à élargir son horizon et peut par exemple éviter un jour de heurter quelqu’un. Et surtout, ce livre n’a pas forcément vocation à être lu de la première à la dernière page : sa construction par entrées alphabétiques, puisqu’il s’agit d’un dictionnaire, permet de cibler les réponses aux questions du moment, ou de le feuilleter en s’arrêtant sur les sujets qui nous parlent.

Ce n’est donc pas un livre que nous lirons de bout en bout à voix haute, mais je me réjouis que cet ouvrage indispensable figure en évidence sur une étagère de notre bibliothèque.

Bravo et merci à l’autrice, à l’illustratrice et aux éditions du Ricochet pour cette saine lecture !

Lu en septembre 2020 – Éditions du Ricochet, 22€

3 réflexions au sujet de « Tout nu ! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité, par Myriam Daguzan Bernier, illustrations de Cécile Gariépy (Éditions du Ricochet, 2020) »

  1. Nous pourrions en parler dans notre ST sur la sexualité ALODGA à venir ? Il a l’air vraiment super. Je pense qu’il va être nécessaire dans notre bibliothèque familiale dans peu de temps, les questionnements commencent…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s