J’ai rêvé d’un éléphant, de Sarah Khoury (Éd. Père Fouettard, 2021)

C’est beau, les rêves : furtifs mais d’une intensité palpitante, grisants d’improbabilités tangibles. Dans un rêve, qu’est-ce qui empêcherait un énorme éléphant de prendre son envol ? La bonne paire d’ailes, un peu de courage, et c’est parti : quel bonheur de papillonner légèrement dans le ciel, de s’élever toujours plus haut, de savourer la fraîcheur de l’air, la douceur des nuages et le panorama à perte de vue !

Mots et illustrations de cet album venu d’Italie nous ont enveloppés dans une songerie délicieuse. Nous avons ri en découvrant ce pachyderme massif avide de voler, ravis de le voir naturellement prendre sa place parmi les petits oiseaux (faisant tout de même légèrement ployer le fil électrique au passage…). Nous avons tourné les pages le plus lentement possible puis refermé doucement le livre, avec la ferme résolution de nous laisser aller plus souvent à rêver sans limites.

Un album à la poésie réjouissante et réconfortante !

Lu en septembre 2021 – Éditions Père Fouettard, 14€

4 commentaires sur “J’ai rêvé d’un éléphant, de Sarah Khoury (Éd. Père Fouettard, 2021)

Ajouter un commentaire

      1. Je lis plus d’albums depuis quelques temps, plus par plaisir que pour l’intérêt de mes filles 😀 Mais au final elles aiment aussi lire les albums et en discuter.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :