Vendredi ou les autres jours (de Gilles Barraqué, illustrations d’Hélène Rajcak, 2018)

Ce n’est pas sur ce blog que nous nierons que le thème de l’île déserte fascine éperdument les lecteurs d’hier et d’aujourd’hui ! Qu’il s’agisse d’histoires de naufragés déterminés à survivre (comme dans Robinson Crusoé ou Le royaume de Kensuké), d’exploration de territoires inconnus (Le dragon de mon père), de chasse au trésor (L’île au trésor) ou de retour aux sources (Robinson), le sujet ne laisse personne indifférent et continue d’inspirer les écrivains !

Et vous, comment réagiriez-vous si vous veniez à vous échouer sur un caillou perdu au milieu de l’océan, loin des autres hommes, de la civilisation et du confort moderne ? D’aucuns guetteraient les voiles ou la fumée d’un navire de passage, dans l’espoir de parvenir à attirer son attention en allumant un feu… Mais peut-être l’expérience permettrait-elle au contraire de savourer le goût inimitable des plaisirs simples offerts par la nature – la beauté du paysage, la saveur des fruits exotiques, le fumet d’une cuisse de crucru, un temps infini pour jouer de la flûte et inventer toutes sortes de jeux… Ne peut-on pas même imaginer qu’il deviendrait possible, en s’affranchissant des contraintes de la société, de connaître une liberté sans bornes – une liberté dont nous ne pouvons à peine rêver ? Si bien que si un bateau venait à notre rescousse, nous pourrions être tenté de ne pas embarquer ?

Tel est le rêve dans lequel nous entraîne ce roman de Gilles Barraqué, que j’ai découvert en lecture à voix haute avec Hugo qui en a savouré chaque page. Il faut bien le reconnaître, nous nous sommes régalés de la plume si impertinente de l’auteur… Mais nous sommes aussi entrés de plain-pied dans le quotidien de Robinson et de Vendredi, partagé avec délectation leurs chasses, leurs pêches, leurs jeux, leurs dialogues réjouissants et leurs ruses pour échapper aux intrus qui s’aventurent sur l’île qui n’est finalement pas si déserte que cela. Un roman plein de soleil, de légèreté, d’irrévérence et de bonne humeur. Que demander de plus au creux de l’hiver ?

Les lectrices d’À l’ombre du grand arbre sont aussi enthousiastes que nous, regardez donc les articles d’Aurélie et de Pepita,

Extraits

« Robinson posa une main sur l’épaule de Dom Miguel qui allait suffoquer :
– Je pense qu’on n’arrivera jamais à s’entendre, petit père. Mais nous, on ne souhaite de mal à personne. Prends ta chaloupe et bon vent à toi.
– Et si tu veux voir d’autres sauvages, des vrais, ajouta Vendredi, dirige-toi à l’est, vers l’île de Pilang-Pilong.
– Merci du renseignement, dit fiévreusement le père. Si ce n’est pas moi, le Seigneur s’en rappellera.
En regardant la chaloupe quitter l’île, les amis firent ces commentaires :
Robinson : C’est peut-être pas très sympa de l’envoyer chez les cannibales de Pilang-Pilong…
Vendredi : Pas sympa pour les cannibales, tu veux dire ?
Robinson : Ben oui.
Vendredi haussa les épaules.
Ainsi va le monde : à chacun sa misère. »

« Dis-moi, cher ami, est-ce que par hasard tu sais composer des airs des flûte qui font déguerpir les militaires ? »

« Le capitaine McClure m’envoie justement m’enquérir de votre santé. Savez-vous que vous l’intriguez beaucoup ? Depuis que nous sommes à l’ancre, il ne cesse de vous observer avec sa lunette.
– Je le comprends ! dit Robinson. C’est vrai que la partie est serrée. Mais vous pourrez lui signaler que je vais sûrement gagner. »

4 réflexions au sujet de « Vendredi ou les autres jours (de Gilles Barraqué, illustrations d’Hélène Rajcak, 2018) »

  1. Ping : Votes ouverts pour désigner les prix « À l’ombre du grand arbre  2019 du meilleur roman jeunesse ! | «L'île aux trésors

  2. Ping : La petite épopée des pions (de Audren, avec les illustrations de Cédric Philippe, 2017) | L'île aux trésors

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s